Sujet : Francais - Baccalaureat serie A-C-D Madagascar [sujet 2]


 Texte
C’est à partir de 14 ans, et surtout 15 et 16 ans que les jeunes adolescents laisse à lui-même et mal aime, commence à entre pour un temps plus ou moins long, dans la délinquance agressive et sexuelle…
Auparavant, le délinquant mineur volait de petits objets, de petits véhicules a moteur. Maintenant, ce sont les automobiles qu’il rêve de prendre en main et de conduire. Et précisément, du vol de voitures, ces jeunes passent aussi au vol d’aliments divers dont ils ont besoin pour leurs tournées (…) Puis ce sont les attentas sexuels commis avec les mineurs qui se sont laissés prendre …
La délinquance a évolué, semble-t-il, depuis le temps où elle recrutait dans les quartiers misérables (…) Mais la délinquance a continue et même augmente après la suppression des logis misérables, elle se recrute dans la population des jeunes des grands ensembles ou immeubles tout neufs, qui éclosent autour des grandes cites ou même dans les meilleurs familles (…) Cela met bien en évidence que le facteur le plus profond de cette conduite compensatrice est le manque d’attache affective en famille (…) La délinquance juvénile augmente, malgré l’amélioration du bien-être et du standard de vie dans la classe ouvrière, les statistiques en fournissent la preuve. C’est dans les pays économiquement les plus riches qu’elle progresse le plus.
Ce n’est donc pas la peur de la répression qui les arrête ni la répression qui les corrige, comme trop de gens le croient ; mais l’insatisfaction qui est en eux et la cause principale de cette orientation vers la délinquance (…) Des lors, le besoin monte en flèche, d’autre part, le besoin d’aimer et d’être aime.
Cruchon
I. Compréhension
1. Quelle preuve avance l’auteur pour affirmer que ce n’est pas seulement la misère qui entraine la délinquance ?
2. Quelles que soient leurs manifestations ultérieures, toutes les formes de délinquance partent d’un motif commun. Relever ce motif dans le texte.
3. D’après le texte, le milieu rural semble être plus ou moins épargne par la délinquance. Pourquoi ?
II. Lexique
1. Expliquer : « délinquance agressive »
2. Décomposer le mot « désœuvré ». Qu’est-ce donc qu’une « vie désœuvré » ?
3. « … malgré l’amélioration du bien-être ». Exprimer l’idée contraire en remplaçant le nom « amélioration » par son antonyme.
4. Comment comprenez-vous l’expression « délinquance agressive ».
III. Syntaxe
1. Transformer le groupe nominal souligne en proposition subordonnée conjonctive :
- La délinquance juvénile augment malgré l’amélioration du bien-être et du standard de vie.
2. Donner la tournure directe de la phrase suivante :
- Les adolescents se demandaient souvent s’ils auraient un jour la possibilité de s’introduire et de se mettre au volant de ces grosses voitures.
3. Justifier l’orthographe du participe passé dans les phrases suivantes :
- La délinquance a continué après la suppression des logis misérables.
- Il faut tenir compte des nouveautés qu’a apportées l’arrivée de nouveaux adolescents.
IV. Résume
Résumer ce texte au quart de sa longueur.

Share this